Tropique

Installation A/V - 2013 - France

Fiche pratique

Téléchargez le dossier de présentation de Tropique

Contact du responsable de projet : Mathieu Vabre

Partenaires

- Œuvre réalisée avec le soutien de Mécènes du Sud – Projet Lauréat 2011

- Avec le soutien de la Région PACA et du CNC Dicréam

- Oeuvre réalisée dans le cadre des Ateliers de l’Euroméditerranée Marseille-Provence 2013

- En partenariat avec l’IMéRA et l’Institut de Neuroscience de la Timone (UMR7289 ) CNRS / Aix-Marseille Université

Le travail d’Étienne Rey porte sur l’espace, et plus précisément sur sa perception. En jouant de la lumière et du son, de la sculpture ou de l’apesanteur, l’artiste révèle une "phénoménologie des phénomènes physiques". Dès ses premières installations, Étienne Rey s’intéressait déjà aux rapports entre interactivité et générativité. De ces expériences sont nées un réel intérêt pour la notion d’espace qui ne peut s’envisager selon lui sans mouvement.

Aussi, sa dernière œuvre, Tropique, est une recherche basée sur l’expérience sensorielle qui joue de l’imbrication du matériel et de l’immatériel (mouvement, espace, temps, lumière, ondes sonores..). Ce qu’Étienne Rey appelle co-existence est une variante des monades de Leibniz qui lui permet d’introduire la question de la conscience. C’est la relation qui existe entre des éléments perçus et l’inscription de notre présence dans un même espace. Tropique aborde les questions de la cognition et de la perception dans un même espace liées à la vue, à l’audition, et au déplacement. En somme Tropique rend sensible l’environnement qui nous entoure, ce avec quoi nous vivons et nous interagissons, ce que l’artiste appelle des "phénomènes ondulatoires".

Etienne Rey, artiste plasticien
Laurent Perrinet, Chercheur en Neuroscience, CNRS
Wilfried Wendling, Compositeur
Julien Marro Dauzat, Ingénieur, Biogène

Production déléguée :

Seconde Nature

Coproduction :

GMEM (CNCM - Marseille)
Ososphère / Quatre 4.0
Centre des Arts d’Enghien les Bains

Reportage, Etienne Rey au Festival Bains numériques #7

Présentation de Tropique

Etienne Rey | Bio

Titulaire d’une maîtrise en Arts Plastiques à l’Université d’Aix-en-Provence, et d’un Post Diplôme en architecture au laboratoire GAMSAU (Groupement d’Etudes Appliquées aux Méthodes Scientifiques de l’Architecture et de l’Urbanisme), en création numérique.

Etienne Rey débute son activité artistique en 2001, il est résident à la Friche la Belle de Mai et artiste associé à ZINC de 2001 à 2009. Artiste associé à Seconde Nature de 2010 à 2012

Fondation de l’atelier des Ondes Parallèles en 2007, atelier de création et d’expérimentation dans le domaine des arts plastiques et de l’architecture.

La démarche mise en oeuvre consiste à interroger les dimensions plastiques, sonores et l’espace perceptif. Ceci constitue la matière première propice à la construction de formes évolutives.

La démarche suit un même objectif : aborder notre monde sous un angle phénoménologique pour révéler des mécanismes d’organisations, de relations génériques. En outre, tout élément ou entité est en relation et agit sur son entourage tout autant que son entourage agit sur lui, c’est un principe de coexistence.

La question de l’interrelation est au centre du processus et s’exprime au travers des collaborations avec des musiciens, ingénieurs, chercheurs, qui traduisent aussi un processus d’écriture.

Une première phase de travail se caractérise par l’interrogation de la notion d’écriture interactive, au travers de trois créations, qui aboutirons à l’élaboration d’un moteur d’intelligence artificielle alliant intelligence sociale, mouvement et génération sonore.

Deuxième phase, depuis 2007, l’axe de travail consiste à croiser les dimensions matérielles et immatérielles. Il s’agit à présent de nous placer à l’intérieur de ce dispositif et de mettre en scène nos perceptions afin d’interroger les relations que nous entretenons avec le monde. Ces relations se basent sur des principes de coexistence dûs autant par notre présence que par nos actions.