TURNLETTERS SPIRIT

Cléa Coudsi & Éric Herbin

[Installation sonore, dimensions variables, 2009. Installation produite par le Lab-Labanque / Béthune]

Des lettres, des chiffres, des signes typographiques en métal glissent sur la surface blanche d’une table. L’installation fonctionne en correspondance avec les autres. Les sons des voix sont devenus en milliers de pièces d’acier. Cliquetis, clameur, pluie, grains métalliques. Rien de la technique qui met en mouvement ces éléments métalliques n’est visible. Mais parfois la surface blanche de la table se soulève, se gondole. Quelque chose tente d’émerger des profondeurs. Les pièces métalliques se déplacent sur la surface horizontale de la table. Elles subissent des mouvements aléatoires. Signes, chiffres et lettres se rencontrent. Mais la confrontation ne provoque aucun sens. Ou tous les sens possibles… Histoires embrouillées, parcours affolés, flux de paroles : les signes ne cessent de glisser sans jamais s’arrêter. L’écriture échoue à figer la parole. Doucement les pièces métalliques griffent la surface blanche de la table, y déposent de la poussière de métal, faisant apparaître les chemins parcourus : « lignes d’erres ».