Atelier Paysages sensibles

Artistes intervenants : Mathias Poisson & Esther Salmona

Publics concernés : Lycées

Le point de départ de ce travail est tout d’abord la perception sensible d’un territoire par le corps. Comment chacun sent, ressent, imagine et se représente un territoire urbain de proximité ?

Pour cela, les artistes intervenants proposent aux participants des expériences en extérieur, utilisant le guidage (les yeux fermés, avec des lunettes floues), la marche (traversées, marche lente, unisson). Un retour en classe permet la réalisation de cartographies sensibles rendant compte par le dessin et l’écriture les itinéraires empruntés, les sensations, les éléments retenus.
La proposition de l’artiste est de redécouvrir et d’appréhender l’espace urbain, les paysages familiers par des outils sensibles ; de prendre le temps de regarder, de ressentir l’environnement naturel. La carte sensible comme outil rendant compte de cette expérience, permet une représentation subjective du territoire, liée au souvenir d’un paysage sans élément topographique.

http://poissom.free.fr/
http://setheres.blogspot.fr/