François Lejault - ICOS

Du 2 au 12 octobre 2014

Une exposition coproduite par Seconde Nature et le Festival GAMERZ.

L’esprit du marcheur cueilleur est tendu vers le caché, le petit, l’insignifiant, le presque immobile, le furtif et l’incongru. Son échelle est le mètre carré qu’il parcourt en se projetant au pied des murs ou sur les berges d’un canal. La quête est infinie de ces lieux minuscules où se créent des mondes offerts à qui les observe. On ne cherche pas la « belle image » ou l’insolite mais le regard qui s’accroche sur des formes singulières enchâssées dans des espaces gigognes. Le cadre de l’image agit comme une excision du réel. Ce morceau d’espace-temps devient alors une exception du regard qui confirme les règles d’un paysage mosaïque.

Icos est un projet d’icosystème dans lequel se forment et se transforment des films-paysages au gré des données météorologiques récupérées en temps réel sur internet. Ce système se construit autour d’une banque de plans vidéos et audios, classés suivant des critères de luminance, de mouvement et de chrominance, et catégorisés en familles. Le système distribue ces plans sur des écrans en fonction de lois de composition internes pondérées par des données météorologiques (vitesse du vent, couverture nuageuse). Icos a été réalisée dans le cadre d’une résidence de création au Lab GAMERZ (2014).

François Lejault

Né à Tours en 1960, vit et travaille à Aix-en-Provence. Artiste, vidéaste et professeur à l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence. Après ses études en école d’art, François Lejault, engage un travail d’installations et de films vidéos. Ses vidéos dessinent les relations complexes du corps et de ses images dans leurs transformations. Son travail actuel s’immerge dans les territoires limites de la société (shaman, sans domicile fixe, hôpital psychiatrique…). Depuis 1996 il réalise de nombreuses vidéos danse et des scénographies pour les spectacles de Thierry Bae.