• ©Keiko

Keiko Hagiwara

L’âme de Keiko Hagiwara s’évade entre trois pays : le Japon, la Corée et la France. La tristesse et l’isolement qu’elle rencontre, dans une région où tout lui est étranger, est l’essence de son travail. D’abord par le dessin, où sur de grandes feuilles de papier, elle représente, à l’encre noire, les errements de la pensée : des formes intérieures dont l’origine n’a pas de nom.

www.noinoinoi-keiko.blogspot.com