L’homme du Pincio de Alain Fleischer

1991-92 | 60mn

Tous les jours à la même heure, hiver comme été, un homme apparaît dans les jardins du Pincio à Rome. Un autre est là pour le filmer. Ils ne se connaissent pas. Ils ne se sont jamais parlés. Mais le rendez-vous quotidien dure pendant plusieurs années. Entre sept heures de l’après-midi et huit heures et demi, l’homme qui est apparu au Pincio, traverse plusieurs quartiers de Rome jusqu’à rentrer chez lui. Un rituel précis est rigoureusement respecté jour après jour, celui qui est filmé entraînant le filmeur à la suite de ses règles étranges. (Georges Didi-Huberman a consacré à ce film un texte intitulé " L’homme qui papillonne " dans la revue Cinémathèque)