LES TOURNANTS

Cléa Coudsi & Éric Herbin

[création spécifique pour l’exposition, soutenue par la Communauté Urbaine de Dunkerque en co-production avec le festival Des Récits pour Des Lanternes ]

Plusieurs grands pans de plastique, de tissus ou de papier seront suspendus au plafond. Ils sont chacun reliés à un moteur. A proximité de chaque moteur est fixé un haut-parleur qui diffuse la bande sonore créée à partir des histoires recueillies à Dunkerque et Marseille. Le son transmis aux haut-parleur a été détourné par un montage électronique vers le moteur qui lui est proche : le son fait office d’énergie électrique, provoque la rotation des moteurs. Les voix elles, font office de chorégraphie, elles commandent la vitesse de rotation des moteurs. La vitesse de rotation varie, la parole est parfois légère comme la bise ou au contraire agitée, intranquille comme la tempête. Le souffle des voix véhicule des émotions, fait danser les rideaux. Il arrive que tous les moteurs soient à l’arrêt, ou au contraire qu’ils tournent simultanément. Les voix sont devenues énergie en mouvement. Les « rideaux » offrent un volume physique à la parole. Celle-ci imprime sa trace passagère.