Le projet Corpus en résidence à la fondation Vasarely

Du 13 au 30 janvier 2013

Le Festival Ososphère de Strasbourg et Seconde Nature accompagnent le projet Corpus lancé par Nicolas Maigret, Jérémy Gravaillat et Yann Leguay. Les trois artistes sont en résidence à la fondation Vasarely du 13 au 30 janvier.


Nicolas Maigret, Jérémy Gravaillat, et Yann Leguay étaient en résidence à la fondation Vasarely en janvier dernier pour finaliser une installation vidéo sur trois écrans. Cette dernière retranscrit et prolonge l’intensité des expériences sonores que le trio a menées à travers l’Europe. Elle propose une perception démultipliée du projet Corpus, permettant de refaire une expérience individuelle de l’architecture résonante à travers une multiplicité de sites et de points de vues.

"Corpus", une perception augmentée de l’architecture par la mise en vibration d’espaces architecturaux :
Corpus est un dispositif de création artistique multimédia, à la fois sonore, visuel et architectural. Il est basé sur un principe de mise en vibration d’espaces architecturaux. Le temps d’une installation ou d’une performance ouverte au public, les matériaux constituants du site (béton, parois, métal ...) choisi deviennent actifs et "vivants", générateurs de sonorités, et révèlent une identité propre.

Ce projet a déjà investi plusieurs lieux insolites en France et à l’étranger comme la Saline Royale d’Arc et Senans, la pyramide de l’ENSAP à Bordeaux, les containers empilés du Freitag à Zurich, ou encore la grande tour d’observation Sentfenberg en Allemagne. Les spectateurs découvrent ce lieu sous un aspect inédit, propice à l’écoute et la déambulation. Ce projet offre une expérience physique de l’espace, dévoilant un rapport sensoriel inédit à l’environnement. Il propose la redécouverte de sites emblématiques du patrimoine et de l’architecture contemporaine. Lors de ces installations vibratoires ouvertes au public, des tournages vidéo et sonores sont systématiquement réalisés, à la fois comme témoignage et comme objet artistique indépendant.

La résidence à la fondation Vasarely a ainsi permis d’étudier et d’assembler toutes les vidéos récoltées lors des différentes performances pour en faire une une installation autonome.

• Cette installation sera présentée dans le cadre du festival Ososphère 2013 de Strasbourg

http://corpus.artoffailure.org/
www.ososphere.org
www.fondationvasarely.fr/