Le touriste de Gregg Smith

2003 | 5’

Par ce projet, je continue à m’interroger sur ce qu’est notre conscience de la réalité, et notre tendance psychologique à faire des projections.

L’idée du touriste est un point de départ, une métaphore de cette situation où l’on désire fortement une nouvelle vision et un nouveau rapport au monde, tout en craignant de lâcher prise sur le passé. Le touriste m’intéresse parce qu’il est dans une situation où il ne peut pas bien comprendre ce qui l’entoure, mais est stimulé par la nouveauté et les brefs aperçus de ce qui lui échappe. On peut dire que dans cette situation, l’aspect physique de la réalité est d’autant plus présent qu’il est inhabituel, et que le désir de s’y projeter est proportionnellement important. G.S.