Oh ! Tiger Mountain [live] +Iron Madone [DJ] +Inauguration de l’exposition "le spectacteur est un autre".

Vendredi 29 janvier 2010 | 15h > minuit

Seconde Nature, 27bis rue du 11 novembre, Aix-en-Provence

Seconde Nature invite cette semaine en live un artiste dont on parle beaucoup ces derniers temps, et pour de très bonnes raisons : Oh ! Tiger Mountain (minimal indie folk), dont le concert, précédé à partir de 21h d’un set DJ d’Iron Madone (Deschamps), clôturera cette journée inaugurale de l’exposition "le spectacteur est un autre", que nous présentons avec les Amis du Théâtre Populaire (ATP) jusqu’au 5 mars.

A découvrir donc, tout un programme de lectures, projection de documentaires, vernissage de l’exposition, spectacle, et concert de 15h à minuit...

Lecture d’écrits sur le théâtre et retransmission d’un entretien avec Laurent Terzieff

15h00

- 15h00 | Lecture d’écrits sur le théâtre : « L’usage du théâtre » de Michel Vinaver in Ecrits sur le théâtre.
-

- 15h15 | Retransmission d’un entretien avec Laurent Terzieff : Laurent Terzieff a ouvert la première saison des Amis du Théâtre Populaire d’Aix-en-Provence avec l’Echange de Claudel le 30 novembre 1959. Il vient aujourd’hui dialoguer sur le théâtre avec Emmanuel Laurentin, journaliste à France Culture.

Projection de "la belle aventure des ATP"

17h00

Documentaire 53’ | France

- Interview de Jean Autrand, président des Amis du Théâtre Populaire d’Avignon, première association de Théâtre Populaire créée en 1953.


Vernissage de l’expo "le spectacteur est un autre"

18h30

Photographies d’Ito Josué & installations d’Antoine Schmitt | France

Les murs ont des oreilles ! Accueillir le cinquantenaire des Amis du Théâtre Populaire fait résonner l’histoire et la mémoire de ce lieu que Seconde Nature occupe aujourd’hui, et qui de longue date fût à l’avant-garde de l’innovation artistique. Nous avons eu le désir commun de croiser ce qu’il était avec ce qu’il est aujourd’hui, et de préparer l’avenir en y proposant à la croisée de nos univers respectifs, des formes faisant écho à la question du spectateur.

En installant les photographies d’Ito Josué « Le Théâtre de ceux qui voient » et trois oeuvres multimédias d’Antoine Schmitt, « Psychic », « Le Grand Générique » et « Mnesic » dans ce lieu historique de la vie culturelle aixoise, Seconde Nature et les Amis du Théâtre Populaire inscrivent ensemble une continuité dans la ville...

Service de nettoyage ou le corps social

20h00

Création de la compagnie 15febbraio de Turin | Italie

Avec Valentina Diana et Lorenzo Fontana.
Mise en scène de Claudia Hamm.

Oh ! Tiger Mountain [live] +Iron Madone [DJ]

21h00

Microphone Recordings | France

(…) A Trenton, ça a toujours été un type comme les autres. Grand et maigre, comme les autres ; peinant sur sa guitare dans sa chambre, là haut à l’étage, comme les autres ; descendant des bières à même la boîte le samedi soir en essayant de crâner devant les filles du centre ville, comme les autres ; avec une histoire à lui - fils d’un prof de français exilé - engluée dans une banlieue moyenne de la capitale du New Jersey, plus ou moins comme les autres. Va savoir, on l’écoutait peut-être un peu plus que les autres quand il reprenait de vieux morceaux d’Hank Williams les vendredi soirs au pub local, et c’est à peu près tout. Le fait est que sa mère était amie avec Nancy Scialfa, la demi-sœur de Patti, mais cela a-t-il eu une véritable importance ? Déjà, son nom, lui, n’en avait pas. Il n’en a jamais eu, finalement. Même ce jour où il a croisé le Boss (the real One, dude !), passé voir l’un de ses fils à Rumson pendant la tournée de reformation du E-Street. Parce qu’il sortait d’une interminable rééducation suite à ce terrible accident de voiture causé par un tigre blanc échappé du Bridget’s Animal Kingdom (la nouvelle a fait la Une du Times of Trenton, sur deux colonnes), il lui a balancé ce nom comme ça, probablement aussi à cause de cette période où il n’écoutait quasiment plus rien d’autre que Brian Eno.

Oh ! Tiger Mountain

Il a pris un de ces bus qui sillonnent le pays, parce que le Boss (the real One, dude !) avait bien aimé sa version de « I’m So Lonesome I Could Cry » et lui avait filé un Pass pour le concert de Philadelphie ; et comme les autres, comme tous ceux qui ont eu, à un instant ou à un autre, une bonne raison de prendre un bus, il n’est pas revenu à Trenton. Ça a duré comme ça longtemps, les voyages en bus, de long en large, quasiment dans tous les états. Jusqu’à ce que ses parents lui annoncent qu’ils repartaient pour la France. Il se trouve qu’en France, vers Marseille, les types venus du New Jersey qui ont croisé des tigres blancs sur la route et le Boss dans un pub(the real One, dude !), ça peut pas vraiment être des types comme les autres. Surtout s’ils n’ont pas vraiment de nom, et que du coup, ils s’en choisissent des bizarres, du genre :

Oh ! Tiger Mountain

www.myspace.com/ohtigermountain

Oh ! Tiger Mountain - Do Without
Télécharger le mp3
Oh ! Tiger Mountain - Broken Arms
Télécharger le mp3
Oh ! Tiger Mountain - Or The Drugs
Télécharger le mp3
Oh ! Tiger Mountain - Little Red Cells
Télécharger le mp3