• © Samuel Carnovali

PERFORMACES | Finissage de l’exposition T0P0L0G1ES

mardi 14 mars 2012

Seconde Nature, Aix-en-Provence

Dans le cadre du finissage de l’exposition, le collectif Art of Failure invite les artistes du collectif RYBN pour une performance sonifiant les données boursières d’un krach (« Flashcrash Sonification », projet « Antidatamining » ) ainsi que Gwenola Wagon, pour une présentation de son périple autour du globe via Google Earth (performance-conférence « Globodrome »). Le collectif Art of Failure présentera quant à lui « 8 silences », une performance audio-visuelle immergeant le spectateur au coeur des données numériques.

8 silences

Collectif Art of Failure

8 silences propose une expérience sensible d’Internet en diffusant des flux audio qui voyagent et résonnent à travers le web. A l’origine silencieux, ces flux incorporent progressivement une infinité de transformations ou "erreurs" produites pendant leur circulation sur le réseau. Ces altérations sont assimilables à une forme d’érosion causée par l’espace du réseau qui une fois mises en lumière permettent différentes représentations mentales d’une potentielle topographie du web. Présenté sous forme de concert, 8 silences est une immersion sonore au cœur des flux de données.

laps.artoffailure.org/8silences.html

ANTIDATAMINING7 : FLASHCRASH SONIFICATION

Collectif RYBN

Le 6 mai 2010, à 14h40, le Dow Jones Average Industrial chute de plus de 900 points en moins de 20 minutes, lors du krach boursier le plus soudain ayant jamais vu le jour. Les pertes sont alors estimées à plus de mille milliards de dollars. À 15h00, toutes les places financières du NYSE sont fermées, et les transactions effectuées entre 14h40 et 15h sont annulées.

Les causes de ce crash sont à chercher dans les modalités opérationnelles des algorithmes de trading haute fréquence, ces robots opérant des transactions au millionième de seconde. Masquant leurs ordres réels sous un flux continu de fausses transactions, - 10,000 ordres/seconde, dont 98% non aboutis -, les robots ont déclenché un effet de feedback violent, opérant une dépréciation globale des marchés par effet de contamination.

RYBN propose une transposition sonore du Flashcrash, spatialisée sur neuf canaux, et réalisée à partir des données brutes des neuf places boursières liées au NYSE (NYSE, Nasdaq, ISE, BATS, Boston, Cincinnati (National Stock Exchange), CBOE, ARCA et Chicago).

rybn.org

Globodrome

Gwenola Wagon

Globodrome est une enquête sur les représentations du monde à partir d’un globe virtuel en suivant le même itinéraire que Phileas Fogg et Passepartout dans Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne.
Walt Disney souhaitait que Disneyland soit le plus merveilleux endroit de la terre, et qu’un train en fasse le tour. Comme le Carolwood Pacific Railroad, un petit train miniature à l’image des premiers trains de la conquête de l’ouest, le projet futuriste de ligne de chemin de fer circulant autour du monde pour en faire littéralement le tour était surnommé Jules Verne en hommage aux 80 jours.

Cependant, les Google managers ont trouvé beaucoup plus simple : modéliser la terre et la transformer en un meilleur des mondes accessible sans avoir à se déplacer physiquement à travers le globe. L’itinéraire suit les latitudes d’Est en Ouest et coupe tous les méridiens du globe en passant de Londres au Mont-Cenis, de Brindisi à la mer rouge, du canal de Suez au paradis artificiels en série, de détroit de Bab-el-Maneb à une princesse saoudienne, des espaces disparus d’Aden à Socotra, de Bombay à Benares jusqu’à Kolkota et du détroit de Malacca à Singapour et son dragon de Komodo, de la traversée en mer de Chine à Hong Kong, de la baie de Taiwan à Yokohama, du 180è méridien à San Francisco, de Sacramento à Reno, de Mustang ranch à l’interstate 80, de Salt Lake City à des Moines, de Chicagoland à New York et de Dublin à Londres.

Globodrome est un essai sur les représentations du monde à l’ère des stallites géo stationnaires, une enquête photographique, historique, géographique, topologique, anecdotique, politique interrogeant le statut d’un globe virtuel donnant à l’explorateur un regard déictique et transformant la Terre en un fascinant et dramatique métavers.

www.gwenolawagon.com