PandiPanda, installation interactive, 2010.

Chen Zou, Shanghaï, Chine

L’idée de « PandiPanda » est venue du visionnement d’un reportage qui devait avoir pour titre “Le panda a un problème avec le sexe”. Dans ce documentaire, des vétérinaires montrent des films pornographiques à des pandas pour qu’ils imitent ce qu’il leurs est donné à voir. Ils leurs proposent des endroits privés pour qu’ils accomplissent leurs désirs sexuels.

« L’illustration de ces propos (la reproduction des pandas, un véritable challenge en soi) que je propose se prête parfaitement à l’utilisation de la Wiimote, qui fonctionne avec les mouvements corporels du joueur (et non en appuyant sur des boutons). L’action des spectateurs semble être une scène de masturbation masculine. Le mouvement est répétitif et provoque l’ennui, c’est donc une action physique sans plaisir mental. Comme l’acte d’accouplement animal ? »