Pocket-Films et Matière Cinéma

IMédiaCinéma est un projet culturel qui vise à encourager et accompagner la créativité des jeunes de 12 à 25 ans sur le territoire des Bouches-du-Rhône et la région PACA via les outils mobiles numériques et notamment la pratique du pocket-film (un film réalisé avec un téléphone portable). Par son apparente sobriété, sa courte durée et sa facilité d’accès rendu possible par l’usage d’un outil familier, le pocket-film soulève des enjeux liés à l’image, la vidéo, l’image de soi que l’on diffuse qui sont au cœur du projet. La première étape a eu lieu à Vitrolles en juin 2014, durant le festival des initiatives jeunesses, et se poursuit par des projections publiques régulières au sein de cinémas et d’espaces d’exposition.

L’accueil du dispositif iMédiaCinéma dans le cadre du cycle intitulé Matière Cinéma permet de mettre en lumière une technique cinématographique nouvelle et une relation renouvelée à l’art. En effet, la rencontre entre l’œuvre et le processus de création des pratiques amateurs et professionnelles est à repenser dans le contexte des nouvelles technologies qui remettent en cause la distinction entre spectateur et producteur.

Les pocket-films suivants sont un échantillon des travaux réalisés dans le cadre d’un atelier de création de pocket-films proposé par Seconde Nature. Ils ont été entièrement réalisés par des jeunes munis de leurs téléphones mobiles. Issus d’horizons très différents, les participants ont pu raconter une histoire qui leur est propre.

Concots de Daniel KOMANOFF
Daniel Komanoff est un des étudiants de l’Institut américain à Aix-en-Provence à qui Seconde Nature a proposé, par le biais d’un atelier, de raconter leur expérience en France. Les Pocket-films issus de cet atelier rendent compte d’un subtil équilibre entre images typiques et touches insolites. Daniel Komanoff dans Concots, a réussit à recréer une atmosphère onirique dans l’esthétique kitsch des premières expérimentations sur les images par le biais du numérique. Réalisé de A à Z par Daniel, de l’image à la musique en passant par le travail de montage post-production, ce pocket-film est une invitation au voyage et à la méditation.



L’image de l’islam en France de Amelle, Ralil, Fatima et Sarra
Ce pocket-film a été réalisé par Amelle, Ralil, Fatima et Sarra, des stagiaires de l’ADREP à Aix-en-Provence. Ces jeunes prennent la parole autour d’un fait de société qui les touche particulièrement. Sous la forme d’un portrait, une jeune femme voilée soulève la question de l’image de l’islam en France aujourd’hui et des conséquences directes sur sa vie quotidienne. La forme très courte de ce film est d’une étonnante efficacité et le spectateur est interpellé sur sa propre vision de l’islam et plus largement sur son rapport à l’autre. Une belle leçon d’humilité.



ImédiaCinéma est coordonnée par l’office, Vatos Locos Vidéo, Seconde Nature, ZINC, l’Alhambra et – Pôle Régional d’Éducation au Cinéma, en partenariat avec Quidam Production et le Cinéma Les Lumières, et avec la complicité de la Médiathèque de La Ciotat, de Planète Émergences, et de Urban Prod. Projet en partenariat avec la ville de Vitrolles et soutenu par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône.