• Suspension ©Nicolas Provost

Nicolas Provost - Rétrospective

de 20h45 à 22h . Salle Armand Lunel

EN PRESENCE DE NICOLAS PROVOST

Nicolas Provost est un artiste belge qui s’essaie depuis une dizaine d’années à tout ce que le cinéma compte de genres, en faisant valdinguer les étiquettes. Après un passage par les Beaux-Arts de Gand, il se passionne pour l’art vidéo et le cinéma en Norvège et au Danemark, où il travaille comme illustrateur et directeur artistique.

Il revient à Bruxelles en 1999 pour réaliser des films au croisement du cinéma expérimental et de la fiction, sans cesser de questionner ses thèmes favoris : l’identité (la question de l’étranger dans “Exoticore” et “Induction”) et le cinéma (comme matière et esthétique), qu’il se plaît à triturer. Sélectionnés dans les festivals les plus prestigieux (Sundance, Rotterdam, Clermont-Ferrand), ses films sont tous très musicaux et singuliers (« Papillon d’amour », geste d’amour pour Kurosawa sur un morceau de Köhn) et emplis d’une poésie parfois politique (“Exoticore”, « The Divers » ou « Plot Point »).

Nicolas Provost prépare actuellement « L’envahisseur », son premier long métrage de fiction, occasion idéale de revenir avec lui sur une décennie d’expérimentations. (Photo : Suspension ©Nicolas Provost / Texte : Benoît Hické).

La sélection : Induction (10‘, 2006) / Exoticore (27’, 2004) / I Hate This Town ! (2’, 2002) / Oh Dear (1’, 2004) / Plot Point (15’, 2007) / Gravity (6’, 2007) / Suspension (4’, 2007) / The Divers (7’, 2006) / Papillon d’amour (4’, 2003) / Bataille (7’, 2003).

Merci à Katerina Tselou (Argos).

www.nicolasprovost.tk