Samedi 22 septembre

Fondation Vasarely, Aix-en-Provence

Murcof & Francesco Tristano

Live | Mexique/Luxembourg

Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Clémentine Crochet Murcof & Francesco Tristano ©Patrice Reviron Murcof & Francesco Tristano ©Patrice Reviron
*****

Prodige du piano déjà reconnu dans le répertoire classique et contemporain, Francesco Tristano s’aventure depuis deux albums sur des partitions et des traitements électroniques. Loin de l’ambiguïté d’une lounge music ironique, il interprète Autechre ou Jeff Mills dans des versions qu’il dénude jusqu’à l’os, à la manière d’un Keith Jarett dont il partage l’ascétisme mélodieux. Comme sur son album Not For Piano (publié sur le label d’Agoria) ou sur la scène du dernier Sonar, il sera accompagné par Murcof. Le producteur mexicain ici dans un rôle de metteur en son, d’ingénieur en textures, construit l’environnement propice à l’accord parfait, tissant des voiles éthérés traversés par des arpèges fondamentaux. (Texte : Olivier Kerdudo).

www.murcof.com
www.myspace.com/murcof
www.francescoschlime.com
www.myspace.com/francescotristano

Lawrence

Live | Allemagne

Lawrence ©Patrice Reviron Lawrence ©Patrice Reviron Lawrence ©Clémentine Crochet Lawrence ©Clémentine Crochet Lawrence ©Laurent Pirard Lawrence ©Laurent Pirard Lawrence ©Laurent Pirard Lawrence ©Laurent Pirard
*****

Producteur prolifique à la technique pointilliste, Lawrence est l’auteur de quatre albums et de nombreux maxis sur les labels Ghostly, Kompakt, Sender ou sur sa structure, Dial. Cet artiste allemand basé à Hambourg s’inscrit dans la droite lignée d’un Larry Heard, tant pour sa musicalité que pour la mélancolie qui habite ses productions. Lawrence confectionne une house aérée et sensuelle avec des arpèges de guitare et de délicates notes de piano cousus sur des rythmiques classiquement subtiles. Sous l’alias Sten, il délivre aussi des morceaux plus efficacement dédiés à la fête. De quoi laisser augurer d’un live ascensionnel, les pieds campés sur le dancefloor et la tête ailleurs, perdue dans la musique. (Texte : Olivier Kerdudo).

www.myspace.com/lawrencesten
www.dial-rec.de

Boom Bip

Lex Records | Live | USA

Boom Bip ©Clémentine Crochet Boom Bip ©Clémentine Crochet Boom Bip ©Clémentine Crochet Boom Bip ©Laurent Pirard Boom Bip ©Laurent Pirard Boom Bip ©Laurent Pirard Boom Bip ©Laurent Pirard Boom Bip ©Laurent Pirard Boom Bip ©Patrice Reviron Boom Bip ©Patrice Reviron Boom Bip ©Patrice Reviron
*****

Depuis la sortie de son premier album « Seed to Sun » en 2002 sur Lex Records, Bryan Hollon s’est hissé des franges obscures de l’underground hip-hop vers les sommets enluminés de l’indie pop. Mais alors qu’il semble trouver une place confortable dans ce nouveau panthéon - distingué par John Peel comme « le Captain Beefheart des temps modernes » - Boom Bip crée la surprise en 2007 avec la sortie de « Sacchrilege ». En cinq titres, il fait volte-face pour se tourner vers des mélodies et des beats plus électroniques dans lesquels percent les influences d’un Giorgio Moroder et autres producteurs italo-eighties. Ce nouveau départ reste pourtant dans la filiation de son travail passé et annonce son prochain projet, Neon Neon, pour lequel Bryan Hollon s’est adjoint les services de Gruff Rhys, le chanteur et guitariste de Super Furry Animals.

www.myspace.com/boombip
www.lexrecords.com/boom-bip

Danton Eeprom feat. C.Real

Live audiovisuel | France

Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Clémentine Crochet Danton Eeprom feat. C.Real ©Patrice Reviron Danton Eeprom feat. C.Real ©Patrice Reviron
*****

Artiste aussi survolté que prolifi que, le Marseillais Danton Eeprom promène sa dégaine de duc de l’electro sur les scènes des meilleurs clubs européens. Son succès s’est aussi construit avec une belle série de maxis sur In Finé (Agoria), Tsuba, Freak’n’Chic ou Fondation (son label).

Après s’ tre révélé avec des tueries electro rock, il nous délecte de compositions techno plus profondes, mais toujours aussi ardentes. S’il brille déjà par une présence scénique plutôt rare parmi les artistes electro, Danton enrichit ici encore sa formule, avec la collaboration du vidéaste C. Real (Anonymal) qui réalise pour son spectacle une performance mélangeant captation live et film à l’esthétique baroque des années folles. (Texte : Olivier Kerdudo).

www.dantoneeprom.com
www.myspace.com/dantonrocks