Soirée Cinéma avec Image de Ville

mercredi 9 mars 2011

Seconde Nature, Aix-en-Provence

Infos pratiques

Entrée gratuite + adhésion saison à 3€
valable du 1/10/2010 au 30/06/2011

Ouverture des portes à 19h30 / fermeture à minuit.
Restauration possible sur place.

Accès : Seconde Nature, 27bis rue du 11 novembre, Aix en Provence (rue perpendiculaire au cours Sextius).


Agrandir le plan

Image de ville et Seconde Nature proposent une sélection de films du Fresnoy – Studio national des Arts Contemporains-Tourcoing (cette sélection a été proposée et présentée par Alain Fleischer, directeur du Fresnoy, à l’occasion de l’édition 2010 du festival Image de ville)
La séance se déroulera avec la participation de François Lejault, vidéaste et enseignant à l’Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence.

www.lefresnoy.net
www.imagedeville.org

PHONE TAPPING, de Hee Won Navi LEE

Expérimental / art vidéo – 2009 – 10 min

Le film est construit à partir d’un moment de bascule imperceptible qui nous mène du jour vers la nuit, un instant fugace où ce qui a été n’est plus, où les choses peuvent revêtir une autre signification. Une histoire personnelle se livre à travers la ville de Séoul, à nous de la suivre et de choisir le terrain d’interprétation : vérité, conte (urbain)…

COPAN, de Bernardo Spinelli

Fiction – 2004 – 17 min.

Deux garçons et une fille habitent dans un petit studio dans l’édifice Copan à Sao Paulo. Ils ont une liaison amoureuse. Ils essayent de s’amuser ensemble. Ils s’engagent à comprendre la ville où ils résident à partir des lectures qu’ils font au sujet de la présence de la courbe dans l’architecture.

NIGHT CITY, de Johan Berard

Animation – 2007 – 19 min.

Une ville imaginaire aux allures de métropole moderne, avec ses buildings, ses lumières, son activité permanente, visible à travers les baies vitrées de ses bâtiments : une multitude de scénettes s’offrent dès lors au regard, sous la forme d’un écran de veille d’ordinateur, qui est comme l’écho de la baie vitrée du bureau dans lequel il pourrait être diffusé, espace de tournage et espace de diffusion se confondant, se répondant, selon une dialectique du voir et de l’être vu.

HISTOIRE SANS GRAVITE, de Sébastien Caillat

Fiction – 2006 – 14 min.

Au cœur de la Défense, une tour abrite des personnes invalides. Ses habitations sont mobiles et se déplacent individuellement le long de son axe. S’il fût un temps où l’équité accordait les appartements de cette tour dans leurs déplacements, leurs mouvements obéissent désormais aux fluctuations boursières des sociétés devenues détentrices de chacun d’eux. Chaque appartement s’étant vu ainsi devenir le porte-enseigne d’une marque, la tour fait fonction de baromètre boursier des lieux.