The Cut Up Films

Centenaire W.S. Burroughs

Presentation de films & point d’ecoute

Visites groupées
Médiations - Ateliers

Téléchargez le dossier pédagogique

Contact :
corentin.touzet@secondenature.org
[04 42 64 61 02]

La méthode du cut-up a été utilisé par Burroughs dans l’écriture, puis sur bande magnétique et dans des expérimentations cinématographiques. Montages, collages, arrangements, variations à partir de matériaux préexistants pour la création de sens nouveau ou de visions hallucinatoires. Ce point d’écoute permettra au public d’approcher au plus près l’oeuvre foisonnante de cet artiste et d’entrevoir ses infiltrations dans les pratiques, les techniques et les médias actuels.

Un programme d’Alphabetville, avec l’ESSAIx et Seconde Nature dans le cadre du centenaire W.S Burroughs.

La révolution selon W.S Burroughs

Mercredi 12 novembre à partir de 17h à l’ESAAix | Entrée Libre

Interventions, écoutes et projections

ESAAix

PLUS D’INFOS
1, Rue Emile Tavan
13100 Aix-en-Provence

« Dans la Révolution Electronique j’avance la théorie qu’un virus EST une très petite unité de mot et d’image. J’ai suggéré alors que de telles unités pouvaient être activées biologiquement pour agir comme des tensions virales communicables. »

Dans ce texte, « La révolution électronique », William Burroughs établissait des considérations sur le mot comme virus, l’état des mass-medias et leur capacité de contrôle, et y avançait des modes opératoires de brouillage des discours officiels et de renversement des institutions autoritaires. La méthode du cut-up, récurrente dans l’œuvre de William Burroughs, y apparaît, entre autres, comme une modalité virale, « comme une arme à longue distance ». Inventée par l’artiste Brion Gysin, celle-ci fut utilisée par Burroughs en littérature, avec des techniques sonores, et dans des expérimentations cinématographiques. Pour une réappropriation et un réactivation des sens : des significations autant que des sensations. Pour une révolution des consciences.

Cette proposition consiste à revenir sur les éléments artistiques et théoriques de cette « révolution » à effet symbolique, mais aussi d’entrevoir leurs infiltrations dans les pratiques, les techniques et les medias actuels.

Avec Clémentine Hougue, Franck ancel, Colette Tron, Guy-Marc Hinant, Laurent Bardèche