Partager
close
Artiste
Home / Artistes / BARNEY Matthew

BARNEY Matthew

BARNEY Matthew

Dans chacune de ses œuvres Barney se travestit et adopte l’identité d’un personnage afin d’exécuter sa performance, et plus particulièrement dans ses deux séries Drawing Restraint (1987-2009) et The Cremaster Cycle (1992-2002).

Né à

San Francisco en 1967.

Biographie de l'artiste

Matthew Barney fait des études de médecine et, diplômé de Yale en 1991, il débute dans le milieu de l’art par l’entremise de la galeriste Barbara Gladstone et connaît rapidement le succès. Matthew Barney est le lauréat du Prix Europa 2000 du meilleur jeune artiste (doté de 25 millions de lires) à la 45eBiennale de Venise en 1993. En 1996, il fut le premier bénéficiaire du Prix Hugo Boss, attribué par la fondation Guggenheim.

Site Internet

Barney explore la transcendance que l’on retrouve dans les limites physiques des pratiques des arts multimédia. Sa pratique pluridisciplinaire inclut films, installations vidéo, sculpture qui pour la plupart, le représentent interagissant avec de nombreux objets ou dans ses performances. Ses premières œuvres s’inscrivent dans le droit-fil du body art et à partir de 1994, il fait appel à l’installation, au dessin, à la photographie, à la performance et à la vidéo.

Dès ses premières œuvres, l’artiste américain Matthew Barney exhibe son corps d’athlète dans des épreuves physiques d’endurance et de douleur témoignant d’un contrôle et d’une puissance sur le corps de l’artiste. Au-delà de l’identité de l’artiste, c’est la recherche des principes fondamentaux de l’identité humaine. Dans chacune de ses œuvres Barney se travestit et adopte l’identité d’un personnage afin d’exécuter sa performance dans ses deux séries Drawing Restraint (1987-2009) et The Cremaster Cycle (1992-2002). Il exécute son œuvre en tant que genre dans une quête de « l’idéal de l’artiste » qui se travestit indéfiniment. Barney ne donne qu’une lecture partielle de sa masculinité puisqu’il remet en cause le genre par une multitude d’interprétations telle une mascarade. Cette réinterprétation du soi artistique témoigne des possibilités infinies de l’individu à se réinventer dans une quasi-schizophrénie.



Quelques oeuvres

Cremaster 1/4 (2009)

Cremaster 1/4

Connu pour son cycle de cinq films, Cremaster réalisé de 1994 à 2002, dans lesquels il met en scène de manière surréaliste des danseuses, le Chrysler Building, des pilotes automobiles, etc., et s’interroge sur la non-différenciation des sexes, les cyborgs une humanité mutante.

A l’intérieur de deux dirigeables Goodyear en lévitation au-dessus d’un stade, une starlette blonde platine construit des motifs géométriques avec des grains de raisin verts et rouges. Ces motifs sont repris sur la pelouse bleue du stade par des danseuses tout droit sorties d’une comédie musicale de Busby Berkeley. Premier volet d’une série mêlant cinéma et art contemporain.

L’épisode se déroule sur l’île de Man, célèbre pour sa course de motos annuelle et pour abriter une espèce rare de bélier, le loughton ram. Le film s’articule autour de trois actions simultanées : deux équipes concurrentes font le tour de l’île, tandis que le candidat Loughton arpente des souterrains visqueux. Ils sont chacun assistés par une triade de «fées» asexuées et bodybuildées qui facilitent ou retardent leurs progressions respectives.

Ces cinq films sont prédominés par l’utilisation de matières malléables comme le plastique, la résine, la cire. Cremaster est le nom du muscle qui, contractant les testicules sous l’effet du froid ou de la peur, protège les spermatozoïdes des variations de température. Il faut noter que la numérotation des films ne suit pas l’ordre chronologique.

 



Connexion
Pas encore inscrit ? Mot de passe oublié ?
fermer Définition
Le mot à définir :
Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt.