Partager
close
Artiste
Home / Artistes / KAC Edouardo

KAC Edouardo

KAC Edouardo

Eduardo Kac est connu pour ses oeuvres interactives sur le Net et sa pratique en bio art. Dans les années 80, pionnier de l’art des télécommunications pré-Internet, Eduardo Kac est reconnu au début des années 90 avec ses oeuvres radicales dans le domaine de la téléprésence.

Né à

Rio de Janeiro, au Brésil en 1962

Biographie de l'artiste

En 1990, Kac étudie à Chicago, à l’Art Institute of Chicago où il obtient une maîtrise en Beaux-Arts l’année suivante. Ses œuvres ont été l’objet de nombreuses expositions en Europe, en Asie, et en Amérique du Nord et du Sud. Parmi les prix obtenus, notons le Prix de l’excellence Leonardo en 1998 et le prix de la Biennale Inter Communication Center (Tokyo).

Site Internet

Eduardo Kac propose un «art transgénique» à base d’organismes génétiquement modifiés à des fins artistiques. Kac utilise des supports variés pour créer des formes hybrides à partir des opérateurs conventionnels des systèmes de communication existants. Kac est un artiste controversé car ses oeuvres sont toutes basées sur le questionnement scientifique, le bouleversement de la bioéthique et suscitent critiques, comme admiration.

Il fait intervenir les participants dans des situations comprenant des éléments comme la lumière, le langage, des lieux éloignés les uns des autres, la télérobotique, la vidéo conférence, les éléments biologiques, la video, l’échange et la transformation de l’information au travers des réseaux. Il se base fréquemment sur les interventions des participants et l’inachèvement indéfini des situations. Son oeuvre est un encouragement aux interactions dialogiques et est une mise en confrontation de problèmes complexes comme l’identité, la communication, la médiation, et la responsabilité. L’expérience, par opposition à l’objet, est instable, ouverte et éphémère mais néanmoins très liée au corps.

Kac privilégie donc la communication au détriment de la matérialité créant ainsi ses propres formes d’art, redéfinissant les notions de spectateur et d’objet artistique. Il est résolu à sensibiliser le public aux questions qu’il met en lumière dans ses œuvres et à explorer un nouveau discours artistique pour la culture contemporaine.



Quelques oeuvres

Videotext Animated Poems (1985/1986)

Videotext Animated Poems

Videotext Animated Poems sont des poèmes en vidéotexte, une poésie concrète et graphique à laquelle il était possible d’accéder via le minitel brésilien. La conservation de ces poèmes vidéotext et plus généralement des oeuvres en réseau réalisées à l’époque du Minitel, pose la problématique de l’exposition d’oeuvres lacunaires liée à la disparition de l’écosystème télématique vidéotext.

Cypher
Cypher Cypher est une oeuvre qui rassemble sculpture, livre d’artiste et kit de fabrication manuelle transgénique. Elle mesure 33cm sur 43cm et contient une housse en acier inoxydable. Une fois sorti de sa housse, le kit s’ouvre comme un livre. Le spectateur est face à un mini laboratoire. Il contient de l’agar, des substances nutritives, des pipettes, des éprouvettes, de l’ADN synthétique, et un protocole. L’oeuvre permet de donner au spectateur le pouvoir de décision de donner littéralement vie à l’oeuvre.
Genesis
Genesis Genesis est une œuvre transgénique qui explore les relations complexes entre la biologie, les technologies de l’information, l’interaction, l’éthique, et l’Internet. L’élément clef de cette création est le « gène de l’artiste », un gène synthétique créé par Eduardo Kac à partir d’une phrase de la Genèse traduite en code morse, puis convertie en séquence d’ADN. Cette conversion fut spécialement développée par l’artiste pour ce travail.
GFP Bunny 2000
GFP Bunny 2000 Alba ou GFP Bunny 2000 est une lapine génétiquement modifiée. Sous une lumière bleue, elle se colorise pour devenir fluorescente. Oeuvre la plus connue mais aussi la plus controversée de Kac, Alba devait rester dans le laboratoire de recherche dans lequel elle a été produite, alors que l’expérience consistait, au delà de la colorisation de l’animal, à son intégration sociale dans le cercle familial. Eduardo Kac initie, par l’art, un débat éthique portant sur la vie à l’ère de l’usage des biotechnologies.


Connexion
Pas encore inscrit ? Mot de passe oublié ?
fermer Définition
Le mot à définir :
Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt.