Partager
close
Artiste
Home / Artistes / TROIKA

TROIKA

TROIKA

Troïka est un collectif d’artistes réputé pour sa pratique expérimentale et ses projets multidisciplinaires, au croisement de la sculpture, de l’architecture et de l’installation d’art contemporain. Si la technologie est souvent le point de départ de leurs œuvres, elle sert avant tout à interroger des notions de perceptions spatiale et sensorielle.

Biographie des artistes

Depuis 2003, Troïka est un collectif incarné par Eva Rucki, Conny Freyer et Sébastien Noel, qui sont tous trois diploômés du Royal College of Art de Londres. Leurs travaux font notamment partie des collections permanentes du Victoria and Albert Museum à Londres, du Art Institute of Chicago et du Museum of Modern Art de New York.

Site Internet

Troika expérimente et teste en permanence de nouvelles idées et est toujours à la recherche de nouveaux processus artistiques. Les artistes qui forment le collectif proposent un travail transmédia qui comporte des expérimentations sur la lumière, l’eau et l’électricité. À la fois délibéré, réfléchi et spontanné, calculé et hasardeux, Troika cherche à déboussoler le spectateur et travaille sur les notions de perception et d’espace.



Quelques oeuvres

Time only exist so that nothing happens at once (2015)

Time only exist so that nothing happens at once

Cette oeuvre vidéo nous confronte à la fonction même du temps, par l’intermédiaire d’un procédé d’apparence simple : la captation de l’expansion d’une tâche d’encre en différentes variations colorées

Cette oeuvre vidéo nous confronte à la fonction même du temps, par l’intermédiaire d’un procédé d’apparence simple : la captation de l’expansion d’une tâche d’encre en différentes variations colorées, qui envahissent l’ensemble de l’écran jusqu’à en être contrainte par ses bords. Le déploiement du cercle noir évoque l’explosion originelle, big bang à partir duquel tout le reste se construit, y compris les notions d’espace et de temps.

L’œuvre consiste en une projection contemplative invitant le visiteur à observer la disparition d’un point noir au profit d’un ensemble de volutes colorées. Expansion du cosmos ou dilatation de la pupille, le spectre s’étend lentement jusqu’à dessiner les limites rectangulaires de l’écran.

Le spectateur est hypnotisé par la lenteur de l’absorption de la tâche d’encre sur la matière, et ses repères spatio-temporels sont perturbés.



Connexion
Pas encore inscrit ? Mot de passe oublié ?
fermer Définition
Le mot à définir :
Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt.