Partager
close
Oeuvres
Home / HMPITSS – How Many Planets In The Solar System

HMPITSS – How Many Planets In The Solar System

HMPITSS – How Many Planets In The Solar System

HMPITSS, “How Many Planets In The Solar System”, en français “Combien de planètes il y a t-il dans le système solaire ?” est une installation qui attire notre regard sur l’analyse du système solaire.

Artistes liés

Depuis 1930, le système solaire comprenait 9 planètes jusqu’au 24 août 2006 lorsque L’Union Astronomique Internationale a décidé de déclasser Pluton au rang de planète naine. Nous sommes donc passés de 9 à 8 planètes dans le système solaire et ce n’est pas la première fois que le nombre de planètes évolue. Il faut savoir que plusieurs critères nous permettent de classifier les planètes : la taille, la masse, la densité, les paramètres orbitaux (distance, vitesse, inclinaison, excentricité, etc.), la composition, la température, la rotation etc.
Ce nouvel état des lieux nous montre à quel point la connaissance, même scientifique est en constante évolution.
L’oeuvre proposée par Cinzia C. est une installation audiovisuelle qui explore le concept de la classification et notre désir de tout contrôler.
La création de noms, de définitions, de codes, de systèmes nous a toujours permis d’établir des connexions et de s’en souvenir.
Ici, la pièce est composée de huit écrans sur lesquels sont projetés quatre séquences vidéos, le récit est ainsi divisé en quatre actes et ce sont les différents critères de classification des planètes qui ont été la source d’inspiration pour ces séquences.
Acte 1: La naissance. Représentée par des cercles en croissance, une planète doit être suffisamment massive pour que l’effet de sa propre gravité lui confère une enveloppe sphérique.
Acte 2: La conscience de soi. Représentée par des oscillations lumineuses, une planète doit être en orbite autour d’une étoile, sans toutefois être une étoile.
Acte 3: Le doute. Représenté par des débris de lumière, une planète doit être dominante son environnement et avoir « dégagé le voisinage autour de son orbite ».
Acte 4: L’espoir. Représenté par l’eau flottante. Chaque planète est née par un état entièrement fluide ce qui est commun à tout nouveau corps astronomique.
La composition sonore présente dans cette installation a été composée à partir d’une structure qui utilise des fréquences liées à la rotation, à la période sidérale (temps nécessaire à un astre pour parcourir sa trajectoire) ainsi qu’à la circonférence de chacune des huit planètes.

Cette installation explore le désir de cartographier, ici, le territoire spatial. Ces cartographies entraînent un contrôle possible, utile pour la conquête spatiale et donc pour la colonisation spatiale, imposent une interprétation de l’espace.



Connexion
Pas encore inscrit ? Mot de passe oublié ?
fermer Définition
Le mot à définir :
Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt. Omnimpelibea adi dolupta tiust, sust quis dolorem. Fictemodit. Ri incipsuntiae volum rernam nati sequam, con re el es eicidiam aperfernam anis sit quiatiunt.